Rechercher
  • Simon DECHAUD

Je prends le large !👋🚱

Ça y est, on lĂšve l'ancre ! ⚓


2 ans et demi aprĂšs mon premier article "Mon premier SĂ©minaire professionnel"oĂč j'embarquais sur un fascinant navire nommĂ© Tilkee, je quitte l'Ă©quipage !


Toute les bonnes choses ont une fin et l'aventure Tilkee a Ă©tĂ© une expĂ©rience incroyable Ă  titre personnel. Des torrents, des rapides, des eaux inconnues, mais rarement des mers calmes et tranquilles pour ce navire fonceur et courageux. Mais assurĂ©ment, un apprentissage continue et exponentiel tout au long de la route. Je pourrais passer plusieurs articles entiers Ă  dĂ©crire l'impact que cette expĂ©rience a eu sur moi, tant sur le plan professionnel que personnel. Je quitte un bateau Ă  qui je souhaite bonne route et dont j'ai Ă©tĂ© trĂšs fier d'ĂȘtre un matelot !


Mais puisque ce n'est pas le sujet de cet article, je vais la faire courte et efficace : MERCI TILKEE !

La fin d'un voyage est toujours le début d'une aventure.

Alors pourquoi quitter ce voyage si palpitant ? En fait, c'est assez simple !


Lorsque vous avez autour de vous des matelots aussi compĂ©tents qui vous aide Ă  grandir et des entrepreneurs aussi inspirants comme capitaines, l'envie de prendre la mer vous-mĂȘme en tant que capitaine dĂ©mange... DĂ©mange fort !


Je n'ai pas encore tout Ă  fait 25 ans, pourtant je me sens totalement prĂȘt Ă  relever le dĂ©fi. Il faut dire que l'on part en mer avec un Ă©quipage de confiance... 😏 


Alors comment est-ce que je prends la mer ?


  • A la nage ? Je ne suis pas totalement inconscient...

  • En kayak seul ? Non plus, trop monotone.

  • Dans un gros paquebot ? L’idĂ©e ne m'attire pas vraiment...

Je me dis que la barque, petite, agile et conviviale est celle dans laquelle j'ai le plus envie d'embarquer, et pas avec n'importe qui !


Cette barque s'appelle Silyane, elle est en gestation depuis quelques temps, et prĂȘte Ă  prendre la mer maintenant ! Pour en savoir plus, sur l'Ă©quipage et le cap choisi, je vous invite Ă  vous rendre sur le site web, ce n'est pas non plus le sujet de l'article : https://www.silyane.com/


🙌 Si vous ne voulez pas vous spoiler, un petit jeu vous attend en bas de cet article

 

Alors oui, la mer est quelques peu agitĂ©e en ce moment, la tempĂȘte Covid fait rage et certains bateaux, mĂȘme des plus robustes, sont mis Ă  mal dans leur navigation. Il y a mĂȘme quelques naufrages inĂ©vitables



Tant pis, l'appel du large est trop fort, mĂȘme avec une mer agitĂ©e... Mais il se pourrait que nous ayons tout de mĂȘme des vents favorables Ă  notre dĂ©part du port (conseil de vieux loup de mer☝). La raison est assez simple : la barque Silyane est un peu diffĂ©rente des autres rafiots sur la mer, puisqu'elle a pour vocation d'aider les autres barques Ă  trouver leurs vents favorables, voir, ramer Ă  leur place..


Cette mĂ©taphore lĂ  est peut-ĂȘtre un peu floue, alors je vous invite Ă  jeter un Ɠil au site un peu plus haut ! Nous croyons fortement que en ce projet Ă  sa navigation singuliĂšre !

Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c’est malhonnĂȘte.

Alors on se pose moins de questions et on Ă©coute Ghandi, parce qu’il a toujours raison !

La cale est remplie avec le nĂ©cessaire, le cap est fixĂ©, les amarres sont larguĂ©s, et les capitaines sont prĂȘts ! On arrive 😊


❓ Oh oui, j’allais oublier, un petit jeu ! ❔


2 Des capitaines se sont dĂ©voilĂ©s avant moi : StĂ©phane ‘l'expĂ©rimentĂ©â€ de la bande, Lyderic le“Couteau suisse digital”


Si je me suis spĂ©cialisĂ© dans la prospection et la lead Generation, nous avions besoin d’un “Business Booster” pour couvrir toutes les problĂ©matiques souhaitĂ©es. 


 Est-ce que vous saurez trouver qui est le dernier ? Un indice, on s'est rencontrĂ©s sur les bancs de l’école



13 vues0 commentaire